Les différents baux pour la location de bureaux



Que vous louez un bureau individuel, dans un centre d'affaires, dans une pépinière d'entreprises ou un logement mixte à usage professionnel et d'habitation, plusieurs contrats existent pour louer ce type d'espace professionnel.



Le bail commercial :



Ce type de bail, conclu pour une durée minimale de 9 ans, est généralement réservé aux commerçants et aux artisans. Le loyer est révisé tous les 3 ans, plafonné sur l'indice INSEE du coût de la construction. Mais au renouvellement du contrat, ce loyer n'est plus plafonné mais fixé en fonction de la valeur locative du bureau.



Location de bureaux Paris

Ce contrat assure une activité durable car il est long et avec un droit de renouvellement. Le locataire peut résilier ce bail tous les 3 ans, moyennant un préavis de 6 mois. Si au bout des 9 ans, le propriétaire exige le départ du locataire, une indemnité d'éviction (d'un montant très élevé) lui sera versée. Mais le refus de renouvellement est soumis à des conditions très strictes, ce qui le rend rare !



Le bail de courte durée :



Contrat conclu pour une durée maximale de 2 ans, il est généralement signé pour 23 mois, avec aucun droit au maintient dans les lieux à l'échéance. Il est ainsi adapté à la location de bureaux ou à un professionnel en début d'activité. Ce contrat est moins formaliste qu'un bail commercial car les clauses obligatoires sont peu nombreuses et les clauses sont librement déterminées entre les parties. Si la personne veut rester dans les lieux, ce sera conclu avec un bail commercial.



Le bail professionnel :








Plus d'infos :

ch be lu ca